19 Juin 1940

Neuf pilotes décollent de Kenley, à 06h45, pour rejoindre l’aérodrome de Hawkinge. Ils en repartent, à 08h00, pour une reconnaissance offensive de Abbeville, Flixecourt, Poix, Rouan et Dieppe. En volant au-dessus de Rouan, les pilotes notent la présence d’environ 45 appareils allemands sur le terrain d’aviation. En rentrant sur Hawkinge, à 09h45, le Squadron Leader Joseph R. Kayll reçoit l’ordre de rester sur place afin d’assurer une escorte pour douze Bristol Blenheim à partir de 12h55. Le bombardement semble, cependant, raté puisqu’il est indiqué que seulement une section des bombardiers touche l’aérodrome de Dieppe. Dans le même temps, le Flying Officer Anthony Eyre est contraint à un atterrissage forcé à Wilmington à la suite d’une panne de carburant. Si le pilote n’est pas blessé, le Hawker Hurricane Mk I P2793[1] est gravement endommagé. Les huit autres appareils du No.615 Squadron atterrissent à 15h55. Soit un temps de vol de 04h45.

En parallèle, trois pilotes participent à un entraînement au combat aérien au-dessus du champ de tir de Sutton Bridge, tandis que six heures d’entraînement au vol de nuit sont effectuées.

Pilotes et appareils engagés : Flying Officer Anthony Eyre (P2793) ; Pilot Officer Keith T. Lofts (P2578) ; Pilot Officer John R. Lloyd (P2764) ; Flying Officer Herbert S. Giddings (P2801) ; Squadron Leader Joseph R. Kayll (P2871) ; Pilot Officer Cecil R. Montgomery (P3390) ; Flight Lieutnant Lionel M. Gaunce (P2966) ; Flying Officer John R.H. Gayner (L1584) ; Pilot Officer Petrus H. Hugo (P2963).

Pertes : Hawker Hurricane Mk I P2793 (Flying Officer Anthony Eyre) : gravement endommagé à l’atterrissage à Wilmington (panne carburant).


[1] Les dégâts semblent, cependant, limité puisqu’on retrouve l’appareil en action dès le 27 juin…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.